de lOxygene pour Cuba

Visual facebook

46E324B018E144D8B7E7637B856696D8

MYM insta

90519931 10221440679026334 122351656779120640 o

image002

ea908743 d60e 421f 9715 698442c97e33

Delen van artikels

 

 

Les Statuts du Forum Gauche Ecologie – Mouvement Radical Rouge et Vert, au-delà des Partis, furent approuvés lors de l’Assemblée Générale du 16 octobre 2010.

 

1.Introduction

 

Le système mondial dominant a plus que jamais comme conséquences la guerre, la faim, les licenciements, l’oppression et l’anéantissement de notre environnement.

Les relations de possession et de production capitalistes d’aujourd’hui mènent à une répartition de plus en plus extrême. Cela conduit à l’exploitation de l’homme par l’homme et à la destruction de l’écosystème.

 

En Belgique, la résistance contre cette situation est peu traduite sur le plan politique. La vague néo-libérale n’est pas endiguée.

Avec un nouveau mouvement politique qui dépasse les partis, nous voulons contribuer à relier et à rendre plus visible la résistance dans l’arène politique.

 

2.Objectifs et identité

2a) le mouvement lutte pour une société où l’exploitation économique de l’homme par l’homme, toute discrimination sociale, ethnique et sexuelle, toute oppression politique et toute aliénation culturelle sont bannies. Une société qui est radicalement démocratique et où l’homme vit en équilibre avec la nature. Tout cela sous-entend la propriété collective des grands moyens de production, par une gestion démocratique.

2b) le mouvement trouve son inspiration dans une longue et riche tradition de lutte pour l’émancipation du mouvement des travailleurs, des femmes, des pacifistes, pour l’environnement et d’autres mouvements d’émancipation, comme dans les mouvements plus récents écologistes et démocratiques.

2c) le mouvement lutte pour des mesures concrètes qui améliorent les conditions de vie de la population, en évitant, entre autres, les inégalités sociales, en s’opposant aux atteintes contre l’environnement, en améliorant l’emploi sur le plan quantitatif et qualitatif, en soutenant les services publics, en améliorant la santé. Il construit un programme politique concret et se battra pour avoir un impact sur les décisions politiques.

 

3. Principes de fonctionnement

3a) le mouvement basera son action sur les analyses de la réalité sociétale

3b) l’action du mouvement peut prendre différentes formes ; information et formation, pétitions, manifestations, interventions dans le processus électoral, etc…

3c) le mouvement détermine ses points de vue et développe ses actions en toute indépendance

3d) les activités du mouvement sont, en principe, ouvertes à tous ses membres

3e) il part du principe qu’il n’est pas détenteur de la vérité absolue

3f) pour atteindre ses objectifs, le mouvement collabore avec d’autres organisations démocratiques

3g) il s’oppose à la façon actuelle de faire de la politique

3h) il tiendra toujours compte de ce que les objectifs qu’il recherche sont plus importants que l’organisation elle-même

 

4. Les membres

4a) affiliation : le mouvement est ouvert à chacun, à titre personnel, pour autant qu’il partage l’objectif, y souscrit et s'acquitte d'une cotisation, avec l’approbation de l’Assemblée Générale

4b) perte de l’affiliation

  1. Le comité de pilotage peut décider, aux quatre cinquièmes, de suspendre une affiliation jusqu’à l’Assemblée Générale suivante, qui décidera à la majorité des deux tiers des membres présents

  2. L’affiliation se termine par une démission volontaire, l’exclusion ou le décès. La démission peut se faire par simple lettre ou par e-mail, adressés au coordinateur du comité de pilotage. Elle devient effective une semaine après communication au coordinateur

4c) discrétion

Les membres sont invités à être discrets sur l’information interne au mouvement, y compris sur les affiliations.

 

5. Assemblée générale

5a) compétences

  1. l’assemblée générale est l’organe supérieur de décision du mouvement

  2. seule l’assemblée générale peut décider :

  3. de la modification des objectifs

  4. de la modification des statuts

  5. de la composition et de la dissolution du comité de pilotage

  6. de la démission de membres (voir 4, b1)

5b) convocation

  1. L’assemblée générale est réunie par le coordinateur, qui les points de l'ordre du jour sur la convocation

  2. L’assemblée générale ordinaire est tenue une fois par an, à l’endroit, au jour et à l’heure indiqués sur la convocation. Celle-ci est envoyée à tous les membres au moins 14 jours avant la tenue de l’AG

  3. Des réunions de l’assemblée générale peuvent être convoquées par le comité de pilotage ou à la demande d’au moins 1/5e des membres

  4. L’assemblée générale désigne dans ses rangs un président et un rapporteur

 

5c) mode de décision : l’assemblée générale prend ses décisions à la majorité simple sauf :

  1. Pour la modification des statuts et la dissolution du comité de pilotage exigée par 2/3 des membres

  2. Pour la modification des objectifs et la liquidation, qui demandent une majorité de 4/5e des membres

  3. Quand la majorité des membres exigée au 1 et 2 n’est pas atteinte, les décisions sont reportées à une assemblée générale suivante où il sera possible d’atteindre les majorités qualifiées évoquées

  4. L’acceptation et la démission des membres est décidée comme indiqué au 4.b. 1

  5. Les membres peuvent se faire représenter à l’assemblée générale par un autre membre avec voix délibérative ; une seule procuration est possible par porteur

  6. Le vote intervient à main levée. Si au moins 1/3 des membres présents ou représentés le demandent, le vote peut être secret ; les votes sur des personnes le sont toujours

  7. Un rapport est rédigé pour chaque réunion, il est signé par le président de l’assemblée générale et est à disposition des membres

 

6) Comité de pilotage

6a) mode d’élection

Le mouvement est géré par le comité de pilotage, composé d’au moins trois membres, élus par l’assemblée générale et révocables à tout moment par celle-ci. Ils sont rééligibles de manière illimitée

6b) compétence

  1. Le comité de pilotage est l’organe le plus élevé entre deux assemblées générales

  2. Il peut prendre toute initiative qu’il estimerait nécessaire pour le bon fonctionnement de l’association, sauf celles qui sont de la compétence de l’Assemblée générale, comme signalé à l’article 5.a.2

  3. Il peut suspendre, à la majorité des 4/5e, le mandat d’un de ses membres, jusqu’à l’assemblée générale suivante

6c)répartition interne des tâches

  1. Le comité de pilotage choisit parmi ses membres un coordinateur, un trésorier et un rédacteur en chef du website, des fonctions qui sont incompatibles avec une fonction dirigeante dans un parti politique

  2. Les membres du comité de pilotage peuvent donner leur démission par une simple lettre ou un e-mail au coordinateur du comité.

  3. Le comité de pilotage se réunit à la demande du coordinateur et la réunion se tient à l’endroit précisé dans la convocation

  4. Le comité est ouvert à tous les membres et à des personnes extérieures, invitées par des membres, en concertation avec le coordinateur du groupe de direction. Seuls les membres du comité ont droit de vote

  5. Un rapport est dressé pour chaque réunion

 

7) sections régionales et groupes thématiques

7a) les membres qui habitent ou sont actifs dans une même région peuvent créer un section régionale, en concertation avec le comité de pilotage

7b) les membres intéressés par certains sujets peuvent créer un groupe thématique, en concertation avec le comité de pilotage

7c) les sections régionales et les groupes thématiques peuvent prendre des points de vue publics et mener des actions, après approbation par le groupe de direction

7d) les sections régionales et les groupes thématiques élaborent leurs règles de fonctionnement interne en concertation avec le comité de pilotage.